Triste Sssire pour vous ssservir vos Sssérénisssimes Altessses Sssouveraines ! [EN ATTENTE D'UN COM DU STAFF]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Triste Sssire pour vous ssservir vos Sssérénisssimes Altessses Sssouveraines ! [EN ATTENTE D'UN COM DU STAFF]

Message par Triste Sire le Ven 8 Oct - 10:14

°- Présentation du joueur -°

Prénom : Fanny

Age : 21 ans

Moi J'aime : plein de trucs

Moi J'aime pas: Des choses

Impressions sur le forum : Joli design et bon univers ^^

Un truc comme ça : doudi

-° Personnage °-

Pour qui sont ses serpents qui sifflent sur vos têtes?

Jean Racine ( citation préférée de Triste Sire)

Prénom : Triste Sire

Surnom : Persifleur

Age : Une quarantaine d'année

Inventé ou Existant : Existant ( Robin des bois)

Actif ou Passif : Actif

Equipe :

Rôle au sein de l'équipe ou rôle possible : Conseiller si possible, sinon un simple malin

Capacités et style de combat : Il n’est pas forcément un combattant hors-pair, par contre très malin, il pourrait faire un bon tacticien. Toutefois, il possède la capacité d’hypnotiser les êtres, ceci pourrait être un avantage en combat.

Description physique (15 lignes mini) :


Triste Sire, est un serpent de couleur verte, un crotale plus exactement. D’une taille svelte et longiligne (normal pour un serpent me direz-vous), une cape orange lui sied à merveille au teint, celle-ci est rattaché à son cou par une sorte de nœud dans les mêmes tons. Sa tête, est quant à elle couverte d’un couvre-chef assortie à sa cape, celui-ci est ornée d’une plume bleue comme l’azur.

De temps à autres, il lui arrive de remplacer sa cape orange, par une de couleur bleu et son chapeau par un aux rayures bleues et vertes sur lequel est haussé une plume orangée.

Très instruit, le crotale qui fut un haut membre de la cour du Prince Jean, possède une paire de lunettes rondes, lui donnant un air d’érudit.
Lorsque qu’il dort, notre serpent n’a plus sa cape, on peut donc dire qu’il dort nu. Seul un bonnet de nuit bleu recouvre sa tête.

J’ai oublié de vous parler d’un détail qui à son importance, quand on le regarde de plus près nous pouvons voir une langue rouge fourchue mais surtout deux dents du bonheur que font ses incisives de devant. Cette particularité physique renforce le charme de Persifleur.

Maintenant parlons de sa façon de se déplacer, tout son corps est utilisé pour se mouvoir avec souplesse et grâce. On peut donc dire que Triste Sire est un personnage bien charmant. Cependant, son rire est assez étrange et lorsqu’il siffle dans les oreilles, cela peut paraître parfois dérangeant voire oppressant.
Par ailleurs, comme tout serpent qui se respecte Triste Sire à la particularité d’accentuer la lettre « s » lorsqu’il parle de sa voix doucereuse.

Description psychique (15 lignes mini) :


Si on peut retenir une chose de ce personnage, c’est sa capacité à mettre de la pommade dans le dos, à brosser dans le sens du poil, rire à une blague qui n’est pas drôle, flatter quitte à être hypocrite, en gros Triste Sire ressent un besoin d’être dans les petits papiers du Prince Jean et pour se faire, rien de mieux que de lécher les bottes du souverain.

Taxer les pauvres pour enrichir d’avantage les grosses fortunes, est un concept qui plait bien à Persiffleur, après tout lui qui eu autrefois ces privilèges en a bien profité. Il lui tarde donc de retrouver sa vie faste, pour lui le Roi Sombre est donc son sauveur et mérite donc toute son attention.

Très perspicace et fin observateur, notre crotale ne se laisse pas dupé par les déguisements et autres tromperies. Désireux de bien faire, il n’hésitera pas à prévenir son supérieur de ce qu’il a constaté. Hélas tel une Cassandre au masculin, où devrais-je dire au serpentin, il ne sera jamais cru. Bien au contraire, au lieu d’obtenir de bonnes récompenses, il sera sans cesse humilié et noué.

De nature plutôt craintive il est un personnage qui prendra plus facilement la fuite plutôt que d'aller au front.

Même si on lui fait des reproches, Persifleur reste un personnage fidèle malgré tout, un serpent sur qui on peut compter et de bons conseils, si on l’écoute bien évidemment. Du moins cela est son point de vue. Après tout, pour un être qui fait le mal, donne des conseils en adéquation avec son état d'esprit.

Son manque de charisme au lieu de le nuire, lui offre un bon avantage. Après tout qui se méfierait d'un être qui n'afflige aucune crainte ?

Histoire de l'avant et de l'après rupture (30 lignes mini et 100 maxi) :

Avant :

Ah la richesse, le statut de privilégié qui vous donne des droits auxquels les gens de basse condition n’ont pas le droit. Il fut un temps où être aisé financièrement vous procurait des avantages non négligeable, d’autant plus si vous étiez dans les petits papiers de celui qui avait créé un tel système. Je vais vous conter l’histoire d’un de ses êtres, le noble Triste Sire.


Au début, Triste Sire n’était qu’un simple serpent dans la ville de Nottingham, rien ne le prédestinait à une telle existence. Ses parents n’étaient ni riche, ni pauvre, ils avaient certes de quoi loger et se nourrir et de lui donner une bonne éducation mais on ne pouvait pas dire que l’argent coulait à flots chez eux.

Le crotale, avait une grande ambition, celle de se rapprocher de la famille royale afin de gravir les échelons de la société. Il mit alors à profit ses talents d’orateur et de flatterie. Loin d’être dupe le Roi Richard, lui laissa cependant une chance, après tout le serpent lui faisait bien rire. Et de fil en aiguille, notre « héros » obtint la place de conseiller du roi. Il goûta dès lors à la richesse et s'en délecta avec joie. Fier de son nouveau statut, il devint méprisant vis à vis des gens modestes. Lui qui désormais connaissait la véritable saveur de l'argent rompit tout contact avec ses parents qui lui rappelait sans cesse son ancienne vie, où il n'avait pas toujours ce qu'il désirait, faute de moyens.

Il se rapprocha cependant d’avantage du Prince Jean, qui avait le même avis que lui question finance. Pour Triste Sire, l’argent ne pouvait être réservé qu’aux personnes faisant partie de la Haute Société, les pauvres, tant pis pour eux, devaient subir leur condition. Ainsi, il brisa entièrement ce qui le rattachait à sa famille et devint en quelque sorte un orphelin. Jamais il ne vous parlera de sa famille de son plein gré.

Peu à peu il se lia d’une forte amitié, certes à sens unique, avec le Prince Jean et ses idées furent de plus en plus en désaccord avec le Roi, cela en était trop pour Persifleur, le surnom que lui a donné le Prince Jean, en raison de sa manie de lui siffler directement dans les oreilles, il fallait que cela cesse et que le frère du Roi prenne la place sur le trône.

Triste Sire avait le don d’hypnotisme depuis sa naissance, héritage de ses lointains ancêtres, bien que ne l’utilisant pas beaucoup, il prit la décision de le faire marcher sur le Roi Richard. Il prétexta donc, un jeu pour amuser le souverain et commença son rituel :

" Sssuivez mon regard noble Altesssse ! Ecoutez ma voix, tout cssse que je vous dirai, vous le ferez ! Une longue croisade approche, vous allez y particsssiper jussssqu’au bout ! Pendant votre abssssence vous donnerez le pouvoir à votre frère !"

La magie avait opéré et voilà donc le crotale au service du Prince Jean. Les choses allait changer il en était certain. Plus les taxes tombaient, plus notre serpent se sentait fier de lui, et même si le Prince Jean dans ses colères l’humiliait sans cesse, il restait à ses côtés, préférant la richesse et son statut à son amour propre. Ramper aux pieds de l'usurpateur royal ne le gênait guère. On pouvait donc dire que le crotale se complaisait dans sa situation de soumis.

Pendant plusieurs années, ce fut le bonheur pour lui, mais il y avait une coquille d’œuf dans la merveilleuse pâte à crêpe de cette somptueuse vie, son nom : Robin des Bois. Voler aux riches pour donner aux pauvres, mais où va le monde ? Cela était bien inacceptable.

Ayant eu plusieurs fois l’occasion de voir le renard à l’œuvre et devinant ses stratagème, il tentait sans cesse de prévenir son noble souverain, au lieu d’obtenir une oreille attentive, il se retrouvait enfermé dans son panier. Et lorsque le pot au rose avait été découvert, ironie du sort, il était réprimandé pour manque de réaction.

Ce qui aurait dû être la nuit la plus merveilleuse de sa vie, devint la pire. En effet, Robin des bois était dans une impasse, bientôt le hors-la-loi serait hors de nuire. Persiffleur dormait bien tranquillement aux pieds du Prince Jean, sans remarquer que le maudit renard était à ses côté en train de dérober tous les sacs de pièces d’or. Lorsqu’il se réveilla en sursaut et remarqua le désastre il était trop tard. Il tenta alors tant bien que mal de s’accrocher au filet du sac en tenant fermement le Prince Jean par la cheville.

Tout l’or avait disparu, Triste Sire fut dépité et encore une fois réprimandé par le Prince Jean. Et pour ne rien arranger à son malheur, le Roi Richard revint de croisade, retira la prime sur le Hors la Loi et relégua son frère et son ancien conseiller au rang de prisonnier.

Voilà donc notre noble serpent, qui se retrouve en train de devoir casser des pierres dans une tenue à rayures noires et blanches qui ne lui va pas du tout, un boulet accroché à son cou. Fort heureusement, certaines situations, notamment lorsque le Prince Jean se frappait sur l’orteil avec le marteau donnait des éclats de rire au crotale. Après tout l'ancien souverain et lui étaient logés à la même enseigne. il n'y avait plus de rapport de dominance et de soumission entre eux. Triste Sire se moquait bien ouvertement de la maladresse de son compagnon de cellule.

" Attenssstion à vous Ssssire ! Que dirait votre maman si elle voyait l'état de vos pieds hinhinhin sss ? "

Après :

Cette sinistre période avait duré pendant douze ans, Persiffleur, commençait alors à désespérer et revoyait le fil de sa vie. La période où tout allait bien pour lui manquait, il repensait même à ses parents et eu une très légère pensée sur le fait qu’il ne pourrait jamais fonder une famille. Son moral était donc au plus bas, le fait que le Prince Jean se prenait des coups de marteau, ne l’amusait plus. On pouvait à présent dire qu’il portait bien la première partie de son prénom.

La treizième année arriva, Persifleur ne se doutait pas que celle-ci serait celle de sa « renaissance ». Un être mystérieux dont on ne pouvait deviner l’identité, pas même Triste Sire qui avait l’habilitée pour découvrir ce qui était dissimulé, changea la donne. Cette arrivée fut une bénédiction pour le serpent qui avait été libéré de son travail de bagnard, et avait retrouvé ses beaux habits.

Dès lors, il voua un culte au Roi Sombre et sa nouvelle ambition fut d’être à ses côtés, il attendrait le temps qu’il faudra mais il y arriverait, de cela il en était certain.

En attendant, il continuait de lécher les bottes du Prince Jean afin de se faire pardonner de ses railleries envers le monarque. Par ailleurs, il profitait aussi de ses talents pour lutter contre la rébellion. Le temps où les vilains régnaient en maître dans ce monde était arrivé, et rien ne devait le détruire.


Objets Acquis et pays de départ :

Objet acquis: ses lunettes, ses livres, ses habits du temps où le Prince Jean régnait.

Pays de départ : La Fôret Enchantée.

Attente de validation pour faire le test RP ( Test pour mettre le personnage en situation de Role Play dans DDW

Test RP:

Le matin venait d’arriver avec son lot quotidien de bonnes et mauvaises nouvelles. Le Prince Jean, dans la nuit eu une idée à soumettre au Roi Sombre. Il voulait être le bras droit de leur « sauveur », une chose bien invraisemblable, mais comme on le dit si bien qui ne tente rien n’a rien.

Cependant, risquer de se faire incendier par le Grand Monarque était une très mauvaise idée, mais comment obtenir satisfaction. La réponse se trouvait juste à ses pieds sous une forme longiligne verte. Il appela donc son conseiller et le pressa de venir. Il lui expliqua son magnifique plan et tentait de nouer Triste Sire, qui selon lui prenait trop son temps. Cette tentative de faire du crotale un nouveau nœud à faire envier de jalousie les plus grands marins, eu pour effet de le mettre rapidement à la tâche.

Le Prince Jean avait pour une fois autorisé son conseiller à se faire conduire en carrosse à Monstropolis, après quatre heures de trajet Persifleur arriva à destination, il savait comment rejoindre la Roi Sombre au château ayant appartenu autrefois à la Belle au Bois Dormant.

De l'extérieur, le reptile fut admiratif de la grandeur du Château, une aura de puissance l'entourait. Les pierres grises foncées et les ronces qui l'ornaient, renforçaient le sentiment de force lié à cet obscur endroit, ce n'était pas un simple lieu.

Lorsqu'il entra à l'intérieur, il mit ses yeux aux aguets, lui en fin observateur qu'il était, regardait chaque objet avec détail. il pouvait voir par ci, un vieux piano couvert de toiles d'araignées aux touches enfoncées, qui n'a sans doute pas été utilisé depuis un bon moment. Des requiems s'invitèrent dans les pensées du crotale. Par là son regard se posait sur des tableaux montrant des scènes si horribles que l'Enfer même, aurait censuré. Les murs semblait lui raconter des histoires de fantômes à lui donner des sueurs froides dans le dos. Étrange pour un animal qui n'a pas le sang chaud n'est-ce pas ?

Un peu de musique pour l'ambiance

Un sentiment d'oppression se fit peu à peu ressentir par le crotale et la terreur montait crescendo. Ah, si seulement, Triste Sire écoutait son cœur plutôt que son esprit, il y aurait longtemps qu'il aurait fait chemin inverse. Mais son ambition démesurée est bien plus grande.

C'est pourquoi il s'aventura malgré tout dans la demeure du Roi Sombre, à la recherche de la chambre de celui-ci. Il dut gravir plusieurs escaliers, le roi régnant en maître sur ses sujets, avait prit ses appartements au derniers étages du château. Le noir pour la mort et la terreur ainsi que le rouge, comme le sang de beaucoup qui furent atrocement tués à titre d'exemple, étaient les couleurs dominantes de cet endroit.

Le serpent songeait par moment, à proposer de refaire la décoration du château, un peu plus de couleurs serait mieux et ferait moins peur. Peut être que l'hypnose marcherait, se disait-il.

Il arriva en essayant de retenir ses tremblements près de la chambre du Roi Sombre, celle ci était étroitement gardé par un garde tout de noir vêtu à l'air austère. Prenant son courage à deux mains, enfin façon de parler vu qu'il n'en a pas, l'animal à sang froid s'adressa à l'homme qu'il avait en face de lui :


« Sssalutassion à toi garde, j’ai une annonsssce d’une exssstrême importansssce à faire à ton Ssssouverain. Je ne peux pas reporter ssscela malheureusement, alors prévenez-le que je sssuis là. Je te remerssscie compagnon hinhinhin sssss »

Il observa attentivement le garde et se moqua intérieurement de lui, il aurait très bien pu le faire ouvertement, mais cela aurait bien compromis sa mission « diplomatique ».

° Quel imbessscile sssce garde hinhinhin ssss ! °

En attendant qu’on lui donne la permission d’entrée dans la chambre du Roi pour un entretien privé, le serpent eu le loisir, si on peut appeler cela comme ça, d'imaginer les pires atrocités qu'il y aurait pu avoir dans ces lieux maudits. Le temps lui semblait bien long.

Enfin le Roi Sombre le fit venir dans sa grande loge par un un geste de sa main gantée. Au lieu de respirer les ténèbres, l'endroit sentait la richesse. Tous les objets d'or et d'argent qu'il y avait en témoignaient, un lieu si magnifique aux yeux du crotale, à un point que celui-ci en oubliait sa crainte et eut le fort désir d'y vivre.

Triste Sire fit une révérence à sa façon, c'est-à-dire en se haussant, en prenant son couvre-chef avec sa queue puis l’ôter et enfin s’incliner pour montrer son allégeance au monarque bien que celui-ci ne pouvait pas le voir étant toujours de dos dans un grand fauteuil pourpre et argenté qui le cachait entièrement.

Le Roi Sombre, par un nouveau geste bref de la main, l’autorisa à s’exprimer, ce que fit le serpent calmement en choisissant bien ses mots. Il était important pour lui de faire bonne impression.

« Votre Altesssse vous êtes bien en beauté aujourd’hui comme tous les autres jours d’ailleurs, votre pressstansssce rayonne du plus profond des sssCieux ! Mais je vais ssscesssser de vous importuner avec ssscela Votre Grande Ssseigneurie ! »

Il reprit calmement son souffle, se concentra et continua son discours, bien que lui-même voulait être le conseiller personnel du grand roi, il devait mettre tout en œuvre pour que le Prince Jean le soit. Après, il serait bien plus simple pour le sournois serpent d’accéder à ce statut.

« Mon Noble Sssseigneur le Prinsssce Jean, voudrait vous sssuggérer une idée, mais comme il est absssent, je suis ssson garant pour bien vous la donner. Vous me sssemblez bien épuisé Majesssté, un peu de repos vous fera le plus grand bien à votre esssprit si délicat et votre beauté sssans pareille. Ah mais, vous n’avez pas le temps de tout faire, trop de chose, je comprends bien. Mais…le Prince Jean a trouvé une ssolusstion qui devrait vous convenir à merveille ! Vous sssavez, il est un être en qui vous pouvez avoir confiansssce, je ne vous mentirai jamais, ainsssi il ssserait très bon à vos côtés. Pendant que vous serez en train de vous prélassser dans une quiétude des plus paisibles, lui sss’occupera des tâches bien trop ingrates pour vous ! Ssscette idée est bonne n’est-cssse pas hinhin sss ? »

Il s'arrêta quelques instants, le temps que son interlocuteur puisse voir les bienfaits d'un tel service puis reprit de plus belle:


" Le Prinsssce Jean sssera plus à même de vous parler de sssce projet, c'est pourquoi il sssouhaiterait vous voir pour en dissscuter avec vous."

Persifleur après avoir donné le message au Roi Sombre fut invité à sortir de la partie privée du Seigneur des Maudits et à retourner à Notthingam auprès du Prince Jean.


Dernière édition par Triste Sire le Dim 10 Oct - 12:38, édité 16 fois
avatar
Triste Sire
Persifleur (6.5)

Messages : 21
Date d'inscription : 08/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triste Sssire pour vous ssservir vos Sssérénisssimes Altessses Sssouveraines ! [EN ATTENTE D'UN COM DU STAFF]

Message par Maître de Neverland le Ven 8 Oct - 22:41

Bienvenue à toi ssservant ssserpent !

Un personnage bien ssspécial !

Tu as bien évidemment tout ton temps pour finir ta fiche, cependant, si tu souhaites demeurer passif, cela implique que tu n'interviendra pas dans la politique de ton pays, or si tu es conseillé ça risque d'être le seprent qui se mord la queue !

Attention aussi à tes descriptions :

Maintenant parlons de sa démarche, celle-ci est souple et gracieuse"

je ne suis pas sur que je parlerais de démarche pour un serpent !

Je te souhaite une ssssacré chance ! On se revoit pour le test rp
avatar
Maître de Neverland
Admin

Messages : 208
Date d'inscription : 14/06/2010
Localisation : Dans ton dos

Voir le profil de l'utilisateur http://disneydw.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triste Sssire pour vous ssservir vos Sssérénisssimes Altessses Sssouveraines ! [EN ATTENTE D'UN COM DU STAFF]

Message par La Fée des Rations le Sam 9 Oct - 2:26

/me offre à Triste Sire des haricots verts!

Bienvenue à toi sur le forum ! N'hésite pas à faire les corrections nécessaires dans ta fiche et à nous poser des questions si besoin est.

Bonne continuation de ta fiche ! Et au plaisir de te retrouver pour le test "rp"
avatar
La Fée des Rations
modérateur

Messages : 191
Date d'inscription : 14/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triste Sssire pour vous ssservir vos Sssérénisssimes Altessses Sssouveraines ! [EN ATTENTE D'UN COM DU STAFF]

Message par Triste Sire le Sam 9 Oct - 2:33

Merci de l'accueil et pour les haricots verts :p

Et voilà certaines modifications de faites et l'histoire postée !

Bonne lecture à vous. Smile
avatar
Triste Sire
Persifleur (6.5)

Messages : 21
Date d'inscription : 08/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triste Sssire pour vous ssservir vos Sssérénisssimes Altessses Sssouveraines ! [EN ATTENTE D'UN COM DU STAFF]

Message par Maître de Neverland le Sam 9 Oct - 23:31

Salut Crotale !

Faisons ça par étapes,

La description physique est claire, je n'ai rien de particulier à te dire sur ce sujet.

La description psychologique met bien en avant le côté lêche-pompe du serpent, il n'a aucune fierté et en permanence pourvu d'une arrière-pensée. Il faut bien marquer le fait que le serpent est synonyme de "mauvais conseiller" (adam et eve...), alors qu'içi Sire va dans le sens opposé. Dire qu'il n'a aucun charisme peut aussi être important à dire et dans son sens c'est une bonne chose car il peut manoeuvrer dans le dos de tous !

L'histoire marque bien le hiatus entre les deux ères, c'est un bon point ainsi qu'une logique dans la ligne de temps! Cependant, il existe quelques points qui mériteraient d'être éclaircis. Tu dis qu'il est né dans une famille trés modeste, il connait donc le fait de ne pas avoir souvent de l'argent. Pourquoi trouve t -il logique que cela soit normal que les pauvres soit pauvres, par la suite ? Il a subit un traumatisme ? précise-le.
Son don d'hypnotisme arrive comme un cheveux sur la soupe, c'est un peu choquant ^^

les pauvres, tant pis pour eux, devait subir leur condition
comme tu le vois, il reste des fautes !

Son émotion face aux réactions de Jean, qu'il considère comme un ami, ne semble pas être plus prenant que ça ... Je pense que tu pourrais jouer sur une évolution de son caractêre après la prison (car le fait qu'il rigole de Jean, montre qu'il a pris confiance en lui ...). Il se pourrait bien qu'il gagne en éloquence.

Voilà, je te laisse changer ça et c'est okay pour le test rp
...

Roulement de tambours

...

Tu ferais ton test dans l'univers de Monstropolis, le Prince t'y auras envoyé pour tenter une entrevue avec le Roi Sombre.

Je précise qu'un test rp permet de tester vos aptitudes à écrire un moment de la vie de votre personnage dans l'ambiance de l'univers en question, savoir si vous savez rendre le personnage vivant aux yeux du lecteur. Il n'est donc pas important de faire un monologue de trentes pages, juste un passage.

Bonne chance !
avatar
Maître de Neverland
Admin

Messages : 208
Date d'inscription : 14/06/2010
Localisation : Dans ton dos

Voir le profil de l'utilisateur http://disneydw.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triste Sssire pour vous ssservir vos Sssérénisssimes Altessses Sssouveraines ! [EN ATTENTE D'UN COM DU STAFF]

Message par Triste Sire le Dim 10 Oct - 7:32

Voili voilou, j'ai effectué quelques modifications dans la partie psychologie du serpent et dans son histoire.J'essaye de faire le test RP, le plus rapidement possible sans toutefois me précipiter.
avatar
Triste Sire
Persifleur (6.5)

Messages : 21
Date d'inscription : 08/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triste Sssire pour vous ssservir vos Sssérénisssimes Altessses Sssouveraines ! [EN ATTENTE D'UN COM DU STAFF]

Message par Triste Sire le Dim 10 Oct - 10:02

Après un combat acharné contre la mise en page, qui aujourd'hui avait décidé de me faire les coups les plus tordus, j'ai réussit à poster un test rp.

Donc le voili voilou pour le plaisir/déplaisir des yeux.
avatar
Triste Sire
Persifleur (6.5)

Messages : 21
Date d'inscription : 08/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triste Sssire pour vous ssservir vos Sssérénisssimes Altessses Sssouveraines ! [EN ATTENTE D'UN COM DU STAFF]

Message par Maître de Neverland le Dim 10 Oct - 23:20

C'est bon ?! Yaha !

AAALOOORS

Je ne vais pas revenir sur ta première partie, tu as corrigé une grosse partie de ta syntaxe et tes fautes même si ...
et devinant ses stratagème

par exemple !

Concernant ton test Role Play, tu as déblayé le passage pour les autres et tu t'en ais plutôt bien dépatouillé !
Ton personnage est maitrisé, on ressent bien l'ambition du crotale, son manque de fierté et sa couardise (Mais il est plein de qualités dis-moi ? )

Cependant, il demeure des manques, à mon goût, au niveaux des descriptions, on ressent que tu n'es pas à l'aise avec celle-çi, j'ai peur que tu les passes à la trappe lors des rp.
Tu utilises énormément de tournures de phrases à rallonges, boostées par des "que/qui" un peu usants par moments.
Triste Sire fit une révérence à sa façon, c'est-à-dire en se haussant, en prenant son couvre-chef avec sa queue puis l’ôter et enfin s’incliner pour montrer son allégeance au monarque bien que celui-ci ne pouvait pas le voir étant toujours de dos dans un grand fauteuil pourpre et argenté qui le cachait entièrement.

Imagines sans reprendre ton souffle !

Concernant l'ambiance, tu n'as pas pris trop de risques même si l'univers de Monstropolis a été passé un peu à la moulinette en décrivant directement le château (présence de Monstres, voitures ...).

Les fautes demeurent encore même si je pense qu'elles sont liées à une mauvaise relecture !
celle ci était étroitement gardé

Voilà voilà ... en bref, un travail assez joliment fais avec un personnage trés secondaire !

Maître de Neverland prend sa calculette

Respect du personnage : ok
cohérence test rp/bg : passable
originalité: peu de prises de risques mais je te fais confiance pour la suite
syntaxe: un peu lourdasse par moment
vocabulaire: bien
orthographe: des fautes mais c'est pas le sms de ma petite cousine
Emotions transmises : de plus fortes decriptions aideraient sur ce point !
interaction PNJ: la prise en compte de l'impact de tes dires est mis en avant
gérance de ton perso : on sait ce qu'il veut et ce qu'il fait
fluidité : encrassée par un manque de ponctuation.

Un level 7 à n'en pas douter !

Noeud vert land est passé ! Attends un autre bonhomme en Blanc pour ton évaluation finale !
avatar
Maître de Neverland
Admin

Messages : 208
Date d'inscription : 14/06/2010
Localisation : Dans ton dos

Voir le profil de l'utilisateur http://disneydw.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triste Sssire pour vous ssservir vos Sssérénisssimes Altessses Sssouveraines ! [EN ATTENTE D'UN COM DU STAFF]

Message par La Fée d'Hiver le Sam 16 Oct - 5:31

L'inspiration est ma plus cruelle ami ces temps-ci. De fait, je vais reprendre exactement le même système de notation que Never, soit :

Respect du personnage : Oui, on ressent bien le côté lèche-bottes du serpent, c'est plutôt bon.

Cohérence test rp/bg : Bon, même si je n'aurai pas imaginé le Roi Sombre entouré de tant de luxe.

Originalité : Le crotale ne se mouille pas trop, tu fais dans le classique et ça marche. Un peu plus de pris de risque rendrait le tout plus sympathique, même si tu te trompes ou que des lourdeurs viennent.

Syntaxe : Quelques répétitions de quelques mots ou formules qui rendent parfois le tout un peu lourd, mais dans l'ensemble, c'est bien, encore une fois.

Vocabulaire : Plutôt bon.

Orthographe : Il reste de vilaines fautes, mais rien d'impardonnable, une relecture de tes Rp devrait en corriger la plupart.

Émotions transmises : Je rejoint Never sur le fait que des descriptions supplémentaires aideraient à faire passer le tout.

Interaction PNJ : Mon hic serait là. Je trouve la réaction de tes pnj un peu simple, mais en Rp, ce ne sera pas le cas, étant donné qu'ils seront joués par les Fées.

Gérance de ton perso : Le personnage est maîtrisé, on voit sa couardise, son ambition et son côté supérieur (surtout quand il s'adresse au garde) envers les personnages de rang inférieur à lui.

Fluidité : Manque parfois cruel (comme mon inspiration héhé) de ponctuation qui rend le tout, dans certains cas, très lourd.


Je te donne donc le level 6 pour ma part.

Bienvenue dans le Rp.
avatar
La Fée d'Hiver
modérateur

Messages : 131
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triste Sssire pour vous ssservir vos Sssérénisssimes Altessses Sssouveraines ! [EN ATTENTE D'UN COM DU STAFF]

Message par Triste Sire le Dim 17 Oct - 10:57

Mersssci beaucoup nobles MJ pour ssscette validassstion.
avatar
Triste Sire
Persifleur (6.5)

Messages : 21
Date d'inscription : 08/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Triste Sssire pour vous ssservir vos Sssérénisssimes Altessses Sssouveraines ! [EN ATTENTE D'UN COM DU STAFF]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum